La crise politique au niveau international devient de plus en plus dangereuse. Sournoisement, un style de domination assez flagrante apparaît. Par voie diplomatique, un pays puissant peut (1) contraindre indirectement le gouvernement d’un autre pays, (2) accéder librement à son territoire et s’y installer et (3) agir sur et dominer indirectement sa population. C’est dire qu’un Etat ombre (Shadow State) est formé derrière cet autre Etat même indépendant et souverain.

Ainsi, il peut y installer des bases militaires, y vendre des armes, donner des formations techniques et stratégiques aux militaires locaux, faire des exercices militaires communs. Plus explicitement, des pays même puissants pourraient être sous un Etat ombre superpuissant. Et comme une structure en cascade, ces Etats puissants peuvent constituer aussi des États ombres puissants envers des pays faibles et ainsi de suite.

Le nouveau concept stratégique de l’OTAN, le discours du Président américain Biden, la relation entre l’OTAN et l’UE, le discours du Président français Macron, la posture du Président Erdogan, la situation en Ukraine, Finlande, Suède, Pologne, Allemagne, Italie et Afrique pourraient justifier le dit style de domination en cascade. Les USA pourrait bien être un Superpower Shadow State.

Être sous un shadow state est-il un signe de faiblesse ou une stratégie fine de sécurisation ?

ANDRIAMISANDRATSOA Herizo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *